Toujours un niveau élevé d’accidents de la route impliquant des conducteurs âgés

Avec le vieillissement de la population et l’exode rural en cours entraînant la réduction voire disparition des autres moyens de transport, les personnes âgées n’ont souvent pas d’autre choix que de prendre la voiture.

Ces dernières années, les accidents impliquant des personnes âgées sont de plus en plus médiatisés, notamment lorsque des plus jeunes (notamment piétons) décèdent de ce fait.

Ce n’est pas seulement une question d’image, selon les chiffres de l’Agence Nationale de la Police, le taux d’accident des personnes de plus de 75 est près du double de celui des autres catégories (7.7 accidents pour 100 000 personnes).

En termes bruts, le nombre d’accidents mortels a diminué en 2017 (418 accidents, -41) mais reste élevé. Cette baisse est notamment due aux actions de la police pour limiter l’accès à la route aux personnes atteintes d’Alzheimer et autres maladies dégénératives ainsi qu’à une campagne de restitution volontaire des permis de conduire suite à l’amendement de la loi sur le sujet en mars 2017.

La plupart des accidents ont lieu lors de manœuvres (31.1%) et parmi les accidents mortels, 40.1% n’impliquent aucun autre véhicule (collision avec un mur ou un poteau, etc.)

Laisser un commentaire