Aujourd’hui, on vote

Ce dimanche ont lieu les élections pour le renouvellement de la chambre haute de la Diète, le parlement japonais. Sur les 242 sièges, la moitié est renouvelée aujourd’hui. C’est une élection chargée d’une part parce que c’est la première élection où les jeunes de 18 et 19 ans dont autorisés à voter mais aussi pour les thèmes abordés.

Les enjeux

Pour le gouvernement actuel, c’est l’occasion encore une fois d’utiliser les élections comme preuve que les Japonais soutiennent le programme du Premier Ministre Abe. Un gain de siège de son partie, le LDP, serait considéré comme un soutien a la ligne actuelle, meme si les sondages disent que la population est loin de soutenir ce programme.

Mais tout est là, c’est le principal enjeu de cette élection dans le sens où c’est presque exclusivement le seul sujet qui a été abordé. Les partis d’opposition se définissent par rapport à cette politique, les partis au gouvernement également et demande les mains libres pour pouvoir continuer à avancer. Ça rappelle la France, le 49.3 en moins.

Par ailleurs, la répartition des sièges dans la chambre haute pourrait permettre au gouvernement de se passer de coalition. En effet, jusqu’a maintenant, le LDP n’a jamais eu la majorité absolue sur l’ensemble des deux chambres, ce qui le force a composer un gouvernement de coalition, notamment avec le Komeito, son allié de 20 ans. S’il remporte une 30aine de siège en plus de ceux déjà en sa possession, il sera alors en mesure de le faire et d’avancer son programme encore plus librement, en faisant moins de concession et en plaçant ses membres dans l’ensemble des ministères.

Pour être en position de force, le LDP aurait besoin de

  • 57 sièges de plus pour composer un gouvernement seul
  • 61 sièges de plus, en coalition avec le Komeito pour atteindre la majorité et faire passer les lois sans problème
  • 78 sièges de plus, pour atteindre la majorité des deux tiers, dans la cadre d’une alliance avec le Komeito, Restauration d’Osaka et Kokoro (extrême droite)

Un sondage par l’agence Kyodo au niveau national donne les intentions de vote suivantes :

  • Liberal Democratic Party (Droite) 33.5% ;
  • Democratic Party (Centre) 10.4% ;
  • Komeito (centre droit) 5.0%;
  • Parti Communiste (gauche) 4.0%;
  • Restauration d’Osaka (extreme droite) 3.3%;
  • tous les autres <1%.

A noter aussi qu’environ 50% des électeurs se déclarent encore indécis quant à leur vote.

Au delà de la composition du gouvernement, le LDP cherchera aussi a atteindre la majorité des deux-tiers au parlement ce qui lui permettrait de valider la modification de la constitution sans problème. Les premieres estimations semblent cependant montrer que ce quota ne sera pas atteint.

Premières élections nationales ouvertes aux 18 et 19 ans

Bien plus intéressant que ces calculs politiciens, ce sont aussi les premières élections nationales ouvertes a partir de 18 ans. De la même façon qu’en France en 1981, des remarques a la marge se posent la question de la capacité de reflexion des jeunes sur les sujets de société, mais dans leur grande majorité les partis politiques cherchent comment convaincre ces nouveaux électeurs.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Pour motiver les jeunes, les sujets comme les étudiants pauvres ont fait leur apparition dans les discours politiques. Par ailleurs, la politique est souvent vue comme un truc de vieux croutons (comme la majorité des photos des candidats ci dessus le montre) mais l’abaissement de l’age a incité les partis établis a présenter des candidats plus jeunes (et à écrire leur âge sur les affiches) mais surtout a de nouveaux candidats d’émerger, dont certains arrivent a motiver les foules.

election-2.jpg
Vote ! Yeaoh !

Les politiques ne sont pas les seuls a tenter de motiver les jeunes. Les commerces, surtout ceux a proximité des universités y vont aussi de leurs méthodes, qui sur les étuis des baguettes, qui en proposant des réductions de 10-20% le dimanche si les jeunes peuvent prouver qu’ils ont voté. Ou, comme sur la photo ci-dessus, par des happenings par les clubs des universités.

Facebook y met également du sien en demandant a ses membres au Japon de poster qu,ils ont voté.


Mais dans les faits, les intentions de votes des 18 et 19 ans restent assez basses, autour de 45% contre 68% pour l’ensemble de la population.

Thèmes

Le Yomiuri Shimbun a analysé les thèmes que ses followers Twitter considèrent les plus importants. Les résultats sont les suivants:

  1. L’économie et l’emploi
  2. La révision de la constitution (fin du pacifisme)
  3. La diplomatie et la sécurité nationale
  4. Les retraites et la sécurité sociale
  5. L’éducation et le soutien aux familles
  6. La gestion des tremblements de terre du Tohoku et de Kumamoto
  7. La politique énergétique (Nucléaire ou non)
  8. Les régimes de taxations et notamment la hausse annoncée de la TVA

A voir comment ces themes seront réellement traités par les sénateurs une fois élus.

A noter aussi que l’ancien parti de Masuzoe Youichi, l’ancien gouverneur de Tokyo qui a été démissionné il y a quelques semaines est le premier parti a soutenir la légalisation de la marijuana médicale. Une première au Japon où les lois anti drogues sont extrêmement sévères.

EDIT: Résultats

Le LDP a atteint la majorité des deux tiers au parlement grace a son alliance avec le Komeito. Ils devraient donc pouvoir théoriquement travailler sur et valider la révision de la constitution vers l’abolition de l’article 9 sur le pacifisme.

Concernant les nouveaux votants, leur participation était extrêmement faible, autour de 38% et ils ont voté en masse (64%) pour les partis conservateurs (LDP et Komeito a 64%) notamment a cause des inquiétudes sur l’économie.

Enfin, Okinawa a voté a 70% pour les candidats demandant la fin des bases américaines dans la préfecture.

Laisser un commentaire