Les quatre saisons

Un grand classique japonais celui la : le Japon est le seul pays avec quatre saisons.

Phrase qui est ressortie à toutes les sauces des qu’il s’agit de mettre en avant un temps soit peu la nature et les grands espaces japonais.

Ce à quoi, de nombreux européens répondent un « meh » assourdissant. Il est bien connu que Vivaldi est un compositeur Japonais.

Koyo a Nikko en 2015 (une des plus belles saisons)

Sauf que…

Le Japon des 24 saisons

Comme beaucoup de pays asiatiques, le Japon utilisait un système calendaire de 24 saisons de 15 jours avec par exemple pour le printemps

  • démarrage du printemps
  • eau de pluie
  • sortie d’hibernation
  • équinoxe de printemps
  • (jour) clair et brillant
  • pluie à grain

Avant de passer ensuite ensuite à l’été.

Loin d’être un reliquat oublié du passé, ces dates sont encore mentionnées sur de nombreux calendriers et agendas.

Mais il y a mieux.

Le Japon des 72 saisons

Parce que des périodes de 15 jours c’est encore trop simple et trop long, chacune de ces saisons est encore sous-divisées en 3 micro saisons de 5 jours. Les nouvelles sous-saisons sont spécifiques au Japon et diffèrent des autres pays asiatiques.

Pour continuer sur l’exemple du printemps, la première saison est partagée entre :

  • le dégel du vent d’est
  • la fauvette des buissons montagnarde commence a chanter
  • les poissons percent la glace

Et on continue avec l’arrivée de la pluie et les premières rosées.

Et si vous êtes intéressés, il y a une application très complète sur le sujet.

De la complexité mais aussi une chance

Et au final, toutes ces saisons sont suffisamment distinctes pour être utiles et avoir un sens. Et elles sont suffisamment imagées pour avoir un vrai potentiel marketing pour les saisons plutôt que 4 saisons à l’emporte pièce qui ne font pas local et qui n’éveillent rien dans leur public.

Donc je n’attends que le moment où ils arrêteront pas promouvoir les quatre saisons ou alors qu’ils le feront différemment.

Une réflexion sur “Les quatre saisons

Laisser un commentaire